Anveo EDI Connect / Config / Mappings / Le convertisseur EDIFACT
This is an automatic translation. The original post is available in Anglais.

Le convertisseur EDIFACT

Le convertisseur EDIFACT prend en charge l’importation et l’exportation de tout type de lot EDIFACT dans n’importe quelle version d’EDIFACT. Actuellement, nous ne prenons pas en charge les types de messages interactifs EDIFACT.

Nous supposons que vous savez comment travailler avec les lignes mapping et comment accéder aux propriétés EDI.

Des vidéos de formation sont disponibles pour le convertisseur EDIFACT.

Assistant de création et de mise à jour deMapping

Le convertisseur EDIFACT dispose d’un assistant puissant pour créer la structure mapping à partir d’un fichier exemple. Vous pouvez également mettre à jour des mappings existants à partir de fichiers supplémentaires, si vous n’avez pas modifié l’indentation des lignes mapping. Soyez prudent avec la mise à jour des mappings et faites toujours une sauvegarde au préalable.

Avant de lancer l’assistant, le module doit connaître la norme EDIFACT. Sans ces informations, l’assistant pourra toujours créer un mapping fonctionnel, mais il ne pourra pas reconnaître les répétitions et ne connaîtra pas les noms des éléments, la longueur autorisée, etc.

Nous décrivons comment importer les normes EDIFACT dans le chapitre sur l’installation.

Après avoir importé la description standard correcte, vous devez définir les propriétés de l’en-tête du Mapping EDI. Ensuite, vous pouvez exécuter l’assistant et sélectionner votre fichier d’exemple. L’analyse du fichier peut prendre un certain temps, aussi veillez à commencer par un petit fichier. L’exécution de mapping sera beaucoup plus rapide par la suite.

Commandes

Le convertisseur EDIFACT supporte quelques commandes spéciales. Les commandes disponibles sont les suivantes :

EXIT

Cette commande permet de quitter le mapping actuel, sans écrire l’enregistrement de la table actuelle. A utiliser avec précaution.

RUNASYNC

Cette commande vous permet de lancer un autre mapping, comme un post-traitement. Mais vous n’avez pas besoin que les données de la table passent au mapping suivant et vous pouvez spécifier le mapping dynamiquement. Ceci est principalement utilisé dans les mappings de pré-traitement, où vous appelez un mapping EDIFACT différent, basé sur le type de message ou l’expéditeur. La commande portant le nom SkipSegments peut vous aider à sauter les parties inutiles du fichier EDIFACT et à conserver un mapping de taille réduite.

SkipSegements

Cette commande vous permet de sauter toutes les données EDIFACT jusqu’à un segment spécifié. Ceci est principalement utilisé dans les mappings de pré-traitement, où vous voulez seulement analyser, par exemple, l’en-tête et ignorer le reste du fichier, parce qu’il sera traité par un mapping différent. Il est également possible de l’utiliser pour ignorer certains types de messages, tout en traitant d’autres dans le même mapping.

ReadUntilSegment

Déprécié depuis la version 4.00 du module. Cette commande va créer un nouveau message EDI et verrouiller les tables du système. Nous recommandons d’utiliser plutôt les commandes SkipSegments en combinaison avec RUNASYNC.

RUN

Déprécié depuis la version 4.00 du module. Veuillez utiliser RUNASYNC à la place, si possible. La commande RUN verrouille les tables du système EDI et empêche les processus EDI multiples en même temps.

Fonctions du convertisseur

Le convertisseur EDIFACT fournit l’objet avec le nom EDIFACT qui fournit la fonction spéciale SEGMENTCOUNT que vous pouvez utiliser pour sortir le nombre de segments dans le message EDIFACT actuel. Cette valeur est généralement utilisée dans le segment UNT pour l’élément de données portant le nom : Number of Segments in a Message.

Importation / Exportation

Nous examinerons séparément les propriétés et les caractéristiques des importations et des exportations.

Importation de données EDIFACT

Importer les propriétés de l’en-tête Mapping

Direction

Pour importer des données EDIFACT dans Microsoft Dynamics NAV 2009R2 RTC, veuillez sélectionner la valeur de propriété Import.

Encoding

Anveo EDI Connect a un support limité pour les encodages. Nous ne pouvons pas prendre en charge toutes les variantes, mais vous pouvez essayer celle qui correspond le mieux dans la liste :

Default

Utilisez l’encodage interne de la Microsoft Dynamics NAV 2009R2 RTC.

Windows-1252

Utilisez l’encodage Windows. Le codepage peut varier en fonction de l’installation.

MS Dos

Utilisez un encodage DOS.

UTF-8

Nécessite Microsoft Dynamics 2013R2 ou plus.

Utilisez le codage UTF-8.

UTF-16

Nécessite Microsoft Dynamics 2013R2 ou plus.

Utilisez l’encodage UTF-16.

Sample Search Depth

Vous pouvez définir que l’assistant qui crée un nouveau mapping doit rechercher plusieurs interprétations de la structure de données. Si vous définissez cette propriété à une valeur supérieure à un, vous obtiendrez de multiples candidats et un temps d’analyse plus long pendant l’exécution de l’assistant de création de mapping.

Importer des boucles / Groupe

La structure EDIFACT contient des groupes, que vous ne pouvez pas voir à partir des données réelles. Ces groupes sont définis dans la documentation et vous permettent de répéter des structures. Les groupes peuvent être utilisés, comme toute autre boucle pour ajouter, par exemple, des tableaux.

Si vous ajoutez une table en mode écriture lors d’une importation EDIFACT, le convertisseur vérifiera dans les structures filles si tous les éléments obligatoires sont présents et si tous les filtres sont remplis. Ceci est utile pour ajouter des branches conditionnelles dans le mapping. D’autre part, cela peut rendre le dépannage plus difficile car le mapping peut sauter des parties.

Nous recommandons de définir la propriété Min. Repeat à au moins un, si vous vous attendez à ce que la structure soit présente dans le fichier. De cette façon, le module n’a pas besoin de vérifier la structure enfant et peut directement essayer de convertir les lignes. Cela rendra le mapping un peu plus rapide et vous donnera également de meilleurs messages d’erreur au cas où la structure du mapping ne correspondrait pas au fichier.

Vous pouvez également utiliser les boucles sans ajouter de tableau. Lors des importations, ils se comporteront comme une table en mode écriture et vérifieront la structure enfant avant d’entrer dans la boucle. Vous pouvez utiliser cette option si vous ne souhaitez pas importer les données ou si vous n’êtes intéressé que par les dernières valeurs de la boucle.

Propriétés de la ligne de données d’importation

Après avoir créé une ligne mapping EDI, vous pouvez en configurer les propriétés.

Importer des lignes de données Mapping

Nous ne montrerons que les propriétés des lignes mapping EDI dont la propriété Type est définie sur Data car les autres propriétés se comportent comme dans tout autre mapping. Il existe plusieurs types de lignes de données.

Edifact Type

Cette propriété définit le type de ligne de données que vous voulez configurer.

Les options disponibles varient en fonction de la position à laquelle vous essayez d’ajouter la ligne mapping. Certaines lignes de données ne sont autorisées que comme enfants d’un autre type.

Cette liste montrera toutes les options disponibles pour les importations EDIFACT :

Service String Advice

La ligne représente le segment spécial UNA, qui est appelé « service string advice ». Il est utilisé pour définir les caractères de contrôle à utiliser. D’un point de vue technique, il est également obligatoire d’utiliser des caractères autres que 7 bits dans le fichier. Anveo EDI Connect utilisera les caractères par défaut, sauf indication contraire. Si le segment UNA est dans le fichier, vous devez ajouter cette ligne de données au mapping pour pouvoir importer le fichier. Cette ligne ne créera pas d’erreur, si le fichier ne contient pas le segment. Les caractères de contrôle réels utilisés sont actuellement définis dans le mapping. Le site

Segment

Un segment définit le type de données qui suit. Dans l’EDIFACT, les noms de segment ont généralement trois caractères et définissent une fonction de base. Une ligne mapping de type Segment spécifie l’identifiant du segment. Les données réelles sont représentées comme des lignes enfant dans le mapping EDI.

Composite

Un composite combine plusieurs éléments de données, qui vont ensemble. Un composite n’est visible dans le fichier que si plusieurs éléments de données du composite sont utilisés. Le composite lui-même ne contient pas de données.

DataElement

L’élément de données est la structure qui contient les données réelles, que vous pouvez associer à des champs.

Importation d’un Service String Advice

Les caractères de contrôle réels utilisés sont actuellement définis dans le mapping. Les informations du fichier sont actuellement ignorées. Dans EDIFACT, les caractères sont généralement toujours ceux par défaut.

Component Element Separator

Le caractère de séparation utilisé entre les éléments de données d’un composite.

Element Separator

Le caractère de séparation utilisé entre les éléments de données en dehors d’un composite.

Decimal Notation

Le caractère utilisé comme point décimal.

Release Indicator

Un caractère qui peut être utilisé pour spécifier que le caractère suivant doit être interprété comme un littéral et non comme un caractère de contrôle.

Repetition Separator

Un caractère qui spécifie la répétition d’un élément de données. Anveo EDI Connect ne prend pas en charge les éléments de données répétés pour le moment.

Segment Terminator

Le terminateur de segment, qui terminera le segment. En d’autres termes, ce caractère est utilisé pour séparer différents segments.

Segmentimportations

Vous devez définir les segments qui peuvent se trouver dans le fichier. Si vous souhaitez analyser les données, vous devez également ajouter les composites et les éléments de données que vous souhaitez traiter. Un segment peut être conditionnel, c’est-à-dire qu’il peut se trouver dans le fichier, mais n’est pas obligé d’y être.

Agency

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier l’agence responsable de la norme EDIFACT utilisée. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : UN.

Version

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier la version EDIFACT qui est utilisée. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : D96A.

Message Type

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier le type de message EDIFACT qui est utilisé. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : ORDERS.

Mandatory

Indique si un élément doit être présent dans le fichier ou s’il est facultatif.

Mandatory

L’élément doit se trouver dans le fichier. Si cette ligne mapping est l’enfant d’une boucle, elle peut également être utilisée comme critère d’acceptation, pour déterminer si la boucle peut être traitée ou non, comme décrit ci-dessus.

Conditional

L’élément est conditionnel. Ne créez pas d’erreur si elle ne se trouve pas dans le fichier. Cet élément n’affecte pas l’acceptation d’une boucle.

Position

Spécifie la position du segment selon la documentation EDIFACT. Cette propriété n’est utilisée qu’à titre de référence et sur les nouvelles lignes pour trouver le segment correct. Cette propriété est ignorée lors de l’importation d’un fichier.

Spec. Max. Repeat

Définit la fréquence à laquelle l’élément peut être répété selon la documentation. Cela n’affecte pas l’importation du fichier, vous devez ajouter une boucle ou dupliquer la ligne, si vous voulez traiter plusieurs instances.

Tag

Définit la balise du segment. L’étiquette du segment est la valeur qui apparaît dans le fichier, généralement sur trois caractères, comme BGM, UNB, etc.

Name

Ce nom n’est actuellement pas utilisé et n’est qu’une référence.

Compositeimportation

Agency

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier l’agence responsable de la norme EDIFACT utilisée. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : UN.

Version

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier la version EDIFACT qui est utilisée. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : D96A.

Mandatory

Spécifie si le composite doit être dans le segment ou s’il est facultatif.

Mandatory

Le composite doit être dans le segment. Il peut également être utilisé comme critère d’acceptation pour le segment parent.

Conditional

Le composite est conditionnel. Ne créez pas d’erreur si elle ne se trouve pas dans le fichier. Cet élément n’affecte pas l’acceptation d’une boucle.

Position

Spécifie la position du composite selon la documentation EDIFACT. La position est généralement un nombre, comme « 010 ». Le nombre doit être divisible par 10. Une même position ne peut être lue qu’une seule fois. La propriété position permet également de modifier la position de la ligne mapping.

Tag

Définit la balise du composite. Les étiquettes typiques sont « C001 », l’étiquette n’affecte pas le traitement des fichiers. Il est principalement utilisé pour déterminer automatiquement si l’élément est obligatoire selon la norme, etc.

Name

Ce nom n’est actuellement pas utilisé et n’est qu’une référence.

Importer DataElement

Agency

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier l’agence responsable de la norme EDIFACT utilisée. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : UN.

Version

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier la version EDIFACT qui est utilisée. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : D96A.

DestExpr

Spécifie la cible des données. Nous avons une section distincte sur l’expression de la destination. Vous pouvez laisser le type d’expression de destination vide, si vous ne souhaitez pas traiter les données, mais que vous pourriez le faire ultérieurement. Vous pouvez supprimer la ligne mapping, si vous ne souhaitez pas traiter les données.

Vous pouvez utiliser des filtres pour définir des critères d’acceptation, qui soit ne traiteront pas une partie du mapping, soit créeront une erreur, si les données ne correspondent pas au filtre. En particulier pour EDIFACT nous recommandons fortement d’utiliser des filtres, chaque fois que vous prenez des valeurs combinées avec un qualificateur pour vérifier que le qualificateur est celui attendu.

Mandatory

Indique si l’élément de données doit figurer dans le segment/composite ou s’il est facultatif.

Mandatory

L’élément de données doit se trouver dans le segment/composite. Il peut également être utilisé comme critère d’acceptation pour le segment parent.

Conditional

L’élément de données est conditionnel. Ne créez pas d’erreur si elle ne se trouve pas dans le fichier. Cet élément n’affecte pas l’acceptation d’une boucle.

Position

Spécifie la position de l’élément de données selon la documentation EDIFACT. La position est généralement un nombre, comme « 010 ». Le nombre doit être divisible par 10. Une même position ne peut être lue qu’une seule fois. La propriété position
permet également de modifier la position de la ligne mapping.

Tag

Définit la balise de l’élément de données. La balise n’affecte pas le traitement des dossiers. Il est principalement utilisé pour déterminer automatiquement si l’élément est obligatoire selon la norme, etc.

Name

Ce nom n’est actuellement pas utilisé et n’est qu’une référence.

Spec. Data Type

Cette propriété définit le type de données selon la norme EDIFACT. Ceci n’est qu’une information et n’affecte pas le traitement.

Incorrect Length

Les valeurs suivantes sont autorisées :

Ignore

Ne pas vérifier la longueur de la sortie.

Max (Error)

Crée une erreur si la valeur est plus longue que celle autorisée.

Max (Truncate with Warning)

Crée un avertissement si la valeur est plus longue que celle autorisée et tronque la sortie à la longueur autorisée.

Max (Truncate)

Tronquez la valeur, si elle est plus longue que celle autorisée.

Max (Truncate…)

Tronquez la valeur, si elle est plus longue que celle autorisée et ajoutez « … » à la fin pour montrer que la valeur n’est pas complète.

Exact (Error)

Crée une erreur si la sortie n’a pas la longueur spécifiée.

Exact (Truncate/Pad with Warning)

Tronquer ou compléter la valeur, si elle n’a pas la longueur spécifiée et créer un avertissement.

Exact (Pad)

Crée une erreur si la valeur est plus longue que celle autorisée. Remplir la valeur si elle est trop courte.

Exact (Truncate/Pad)

Tronquer ou compléter la valeur au nombre de caractères donné.

Spec. Length Type

Cette propriété définit si le champ est de longueur variable ou fixe selon la norme EDIFACT. Ceci n’est qu’une information et n’affecte pas le traitement.

Max. length

Le champ est de longueur variable.

Exact length

Le champ a une longueur fixe.

Length

Définit le nombre de caractères autorisés dans l’élément de données.

Format Type

Vous pouvez sélectionner le type de données que vous souhaitez importer.

Les valeurs suivantes sont disponibles :

Auto

Le champ est automatiquement interprété, en fonction du type de données cible.

Date

Les données sont interprétées comme une date. Vous pouvez spécifier le format avec la propriété Format String.

Time

Les données sont interprétées comme des informations temporelles. Vous pouvez spécifier le format avec la propriété Format String.

Date/Time

Les données sont interprétées comme des informations sur la date et l’heure. Vous pouvez spécifier le format avec la propriété Format String.

Format String

Uniquement disponible, si la propriété Format Type est définie. Spécifie la chaîne de format de la date et de l’heure, comme décrit dans la section Travailler avec des chaînes de format de date et d’heure.

Sample Values

Vous pouvez gérer une liste de valeurs d’exemple. L’assistant de création/mise à jour de mapping remplira automatiquement cette liste à partir du fichier exemple.

Exportation de données EDIFACT

Exporter les propriétés de l’en-tête Mapping

Direction

Pour exporter des données EDIFACT à partir de Microsoft Dynamics NAV 2009R2 RTC, veuillez sélectionner la valeur de propriété Export.

Encoding

Anveo EDI Connect a un support limité pour les encodages. Nous ne pouvons pas prendre en charge toutes les variantes, mais vous pouvez essayer celle qui correspond le mieux dans la liste :

Default

Utilisez l’encodage interne de la Microsoft Dynamics NAV 2009R2 RTC.

Windows-1252

Utilisez l’encodage Windows. Le codepage peut varier en fonction de l’installation.

MS Dos

Utilisez un encodage DOS.

UTF-8

Nécessite Microsoft Dynamics 2013R2 ou plus.

Utilisez le codage UTF-8.

UTF-16

Nécessite Microsoft Dynamics 2013R2 ou plus.

Utilisez l’encodage UTF-16.

Line Breaks

Les fichiers EDIFACT peuvent avoir des sauts de ligne après chaque segment. Le fichier sera ainsi légèrement plus volumineux, mais plus facile à lire. Cette propriété définit si le convertisseur doit produire des sauts de ligne. Cette option ne peut pas être modifiée dynamiquement. Si un partenaire a besoin de sauts de ligne et un autre non, vous devrez créer deux mappings distincts. Le convertisseur utilisera un saut de ligne Windows (retour chariot et saut de ligne).

Sample Search Depth

Vous pouvez définir que l’assistant qui crée un nouveau mapping doit rechercher plusieurs interprétations de la structure de données. Si vous définissez cette propriété à une valeur supérieure à un, vous obtiendrez de multiples candidats et un temps d’analyse plus long pendant l’exécution de l’assistant de création de mapping.

Fallback Communication Channel

Le canal de communication qui doit être utilisé, s’il n’est pas spécifié auparavant, soit par un autre code mapping, AL / C/AL, soit par l’utilisation des transactions commerciales. Ceci peut être laissé vide à partir de Anveo EDI Connect 4.00.

Send Channel After Convert

Configure si le canal de communication doit être envoyé après l’exécution de ce mapping. Ceci peut être utilisé pour envoyer automatiquement les fichiers, sans avoir besoin d’un travail séparé.

Fallback Receiver Partner

Vous pouvez spécifier un partenaire récepteur qui sera utilisé comme solution de repli, au cas où aucun partenaire n’aurait été spécifié auparavant. Le partenaire est utilisé par certains canaux de communication pour sélectionner le destinataire. Et on peut y accéder à l’intérieur du mapping pour sortir, par exemple, un numéro d’identification du partenaire.

Exporter les propriétés de la ligne Mapping

Après avoir créé une ligne mapping EDI, vous pouvez en configurer les propriétés.

Exportation des lignes de données Mapping

Nous ne montrerons que les propriétés des lignes mapping EDI dont la propriété Type est définie sur Data car les autres propriétés se comportent comme dans tout autre mapping. Il existe plusieurs types de lignes de données.

Edifact Type

Cette propriété définit le type de ligne de données que vous voulez configurer.

Les options disponibles varient en fonction de la position à laquelle vous essayez d’ajouter la ligne mapping. Certaines lignes de données ne sont autorisées que comme enfants d’un autre type.

Cette liste montrera toutes les options disponibles pour les importations EDIFACT :

Service String Advice

La ligne représente le segment spécial UNA, qui est appelé « service string advice ». Il est utilisé pour définir les caractères de contrôle à utiliser. D’un point de vue technique, il est également obligatoire d’utiliser des caractères autres que 7 bits dans le fichier. Anveo EDI Connect utilisera les caractères par défaut, sauf indication contraire. Si le segment UNA est dans le fichier, vous devez ajouter cette ligne de données au mapping pour pouvoir importer le fichier. Cette ligne ne créera pas d’erreur, si le fichier ne contient pas le segment. Les caractères de contrôle réels utilisés sont actuellement définis dans le mapping. Le site

Segment

Un segment définit le type de données qui suit. Dans l’EDIFACT, les noms de segment ont généralement trois caractères et définissent une fonction de base. Une ligne mapping de type Segment spécifie l’identifiant du segment. Les données réelles sont représentées comme des lignes enfant dans le mapping EDI.

Composite

Un composite combine plusieurs éléments de données, qui vont ensemble. Un composite n’est visible dans le fichier que si plusieurs éléments de données du composite sont utilisés. Le composite lui-même ne contient pas de données.

DataElement

L’élément de données est la structure qui contient les données réelles, que vous pouvez associer à des champs.

Service String Adviceexportation

Si vous ajoutez un « Service String Advice » (UNA) à une exportation EDI mapping, vous pouvez configurer les caractères utilisés dans le fichier de sortie. Le segment UNA doit être la première ligne de données dans le mapping EDI.

Component Element Separator

Le caractère de séparation utilisé entre les éléments de données d’un composite.

Element Separator

Le caractère de séparation utilisé entre les éléments de données en dehors d’un composite.

Decimal Notation

Le caractère utilisé comme point décimal.

Release Indicator

Un caractère qui peut être utilisé pour spécifier que le caractère suivant doit être interprété comme un littéral et non comme un caractère de contrôle.

Repetition Separator

Un caractère qui spécifie la répétition d’un élément de données. Anveo EDI Connect ne prend pas en charge les éléments de données répétés pour le moment, mais vous pouvez définir quel caractère est utilisé dans la sortie du « Service String Advice ». La définition de cette valeur permet également d’échapper automatiquement au caractère de répétition dans les sorties de données.

Segment Terminator

Le terminateur de segment, qui terminera le segment. En d’autres termes, ce caractère est utilisé pour séparer différents segments. Vous pouvez indiquer si vous souhaitez utiliser des sauts de ligne supplémentaires dans les propriétés de l’en-tête mapping.

Segmentexportation

Seuls les segments définis dans le mapping peuvent être édités. Vous devez donc configurer tous les segments requis dans le fichier de sortie.

Agency

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier l’agence responsable de la norme EDIFACT utilisée. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : UN. Cette propriété n’affecte pas la sortie du convertisseur.

Version

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier la version EDIFACT qui est utilisée. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : D96A. Cette propriété n’affecte pas la sortie du convertisseur.

Message Type

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier le type de message EDIFACT qui est utilisé. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : ORDERS. Cette propriété n’affecte pas la sortie du convertisseur.

Conditional Output

Vous pouvez donner à cette propriété la valeur True pour ne produire l’élément que si une expression source spécifiée correspond à un filtre spécifié.

NAV Filter

Cette propriété n’est disponible que si la propriété Conditional Output est définie sur True. Un filtre pour vérifier le SourceExpr. L’expression source sera interprétée comme du texte pour appliquer le filtre. L’élément n’apparaîtra dans la sortie que si la valeur de l’expression source spécifiée est comprise dans le filtre spécifié.

SourceExpr

Cette propriété n’est disponible que si la propriété Conditional Output est définie sur True. Cette propriété spécifie quelle valeur doit être utilisée pour décider si elle correspond au filtre donné et si l’élément doit apparaître dans la sortie, ou non.

Mandatory

Indique si un élément doit être présent dans le fichier ou s’il est facultatif.

Mandatory

L’élément doit se trouver dans le fichier. Ce champ figure dans les exportations à titre d’information uniquement. Le convertisseur ne peut pas détecter les éléments obligatoires manquants.

Conditional

L’élément est conditionnel.

Position

Spécifie la position du segment selon la documentation EDIFACT. Cette propriété n’est utilisée qu’à titre de référence et sur les nouvelles lignes pour trouver le segment correct. Cette propriété n’affecte pas la sortie du convertisseur.

Spec. Max. Repeat

Définit la fréquence à laquelle l’élément peut être répété selon la documentation. Cela n’affecte pas la sortie du convertisseur et n’est pas vérifié pendant la sortie.

Tag

Définit la balise du segment. L’étiquette du segment est la valeur qui apparaît dans le fichier, généralement sur trois caractères, comme BGM, UNB, etc.

Name

Ce nom n’est actuellement pas utilisé et n’est qu’une référence.

Compositeexportation

Agency

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier l’agence responsable de la norme EDIFACT utilisée. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : UN. Cela n’affecte pas la sortie du convertisseur.

Version

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier la version EDIFACT qui est utilisée. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : D96A. Cela n’affecte pas la sortie du convertisseur.

Conditional Output

Vous pouvez donner à cette propriété la valeur True pour ne produire l’élément que si une expression source spécifiée correspond à un filtre spécifié.

NAV Filter

Cette propriété n’est disponible que si la propriété Conditional Output est définie sur True. Un filtre pour vérifier le SourceExpr. L’expression source sera interprétée comme du texte pour appliquer le filtre. L’élément n’apparaîtra dans la sortie que si la valeur de l’expression source spécifiée est comprise dans le filtre spécifié.

SourceExpr

Cette propriété n’est disponible que si la propriété Conditional Output est définie sur True. Cette propriété spécifie la valeur qui doit être utilisée pour décider si elle correspond au filtre donné et si l’élément doit apparaître dans la sortie, ou non.

Mandatory

Spécifie si le composite doit être dans le segment ou s’il est facultatif.

Mandatory

Le composite doit être dans le segment. Cette propriété n’est donnée qu’à titre indicatif et n’affecte pas la sortie du convertisseur.

Conditional

Le composite est conditionnel.

Position

Spécifie la position du composite selon la documentation EDIFACT. Cette propriété est importante, car elle définit également la manière d’éditer les informations dans le fichier. La position est généralement un nombre, comme « 010 ». Le nombre doit être divisible par 10. Une même position ne peut être écrite qu’une seule fois. La propriété position permet également de modifier la position de la ligne mapping.

Tag

Définit la balise du composite. Les étiquettes typiques sont « C001 », l’étiquette n’affecte pas le traitement des fichiers. Il est principalement utilisé pour déterminer automatiquement si l’élément est obligatoire selon la norme, etc.

Name

Ce nom n’est actuellement pas utilisé et n’est qu’une référence.

Exportation de DataElement

Agency

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier l’agence responsable de la norme EDIFACT utilisée. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : UN. Cette propriété n’affecte pas la sortie dans le fichier.

Version

Cette propriété peut être utilisée pour spécifier la version EDIFACT qui est utilisée. Cette information est facultative, mais sans elle, le convertisseur ne peut pas détecter automatiquement si un élément est, par exemple, obligatoire. Une valeur typique est : D96A. Cette propriété n’affecte pas la sortie dans le fichier.

SourceExpr

Spécifie la source des données à écrire. Nous avons une section séparée sur la propriété de l’expression de la source.

Conditional Output

Vous pouvez donner à cette propriété la valeur True pour ne produire l’élément que si une expression source spécifiée correspond à un filtre spécifié.

NAV Filter

Cette propriété n’est disponible que si la propriété Conditional Output est définie sur True. Un filtre pour vérifier le SourceExpr. L’expression source sera interprétée comme du texte pour appliquer le filtre. L’élément n’apparaîtra dans la sortie que si la valeur de l’expression source spécifiée est comprise dans le filtre spécifié.

SourceExpr

Cette propriété n’est disponible que si la propriété Conditional Output est définie sur True. Cette propriété spécifie la valeur qui doit être utilisée pour décider si elle correspond au filtre donné et si l’élément doit apparaître dans la sortie, ou non.

Mandatory

Indique si l’élément de données doit figurer dans le segment/composite ou s’il est facultatif.

Mandatory

L’élément de données doit se trouver dans le segment/composite. Le fait de définir un élément comme obligatoire entraînera la génération de la sortie, même si la valeur est vide. Cela peut entraîner des fichiers non valides, car les éléments obligatoires doivent toujours avoir une valeur. Le convertisseur ne créera pas d’erreur dans ce cas. Vous devez vérifier que les informations requises pour l’exportation sont présentes en utilisant un contrôle mapping.

Conditional

L’élément de données est conditionnel.

Position

Spécifie la position de l’élément de données selon la documentation EDIFACT. La position est importante pour que le convertisseur puisse décider où sortir l’information. La position est généralement un nombre, comme « 010 ». Le nombre doit être divisible par 10. Une même position ne peut être écrite qu’une seule fois. La propriété position permet également de modifier la position de la ligne mapping.

Tag

Définit la balise de l’élément de données. La balise n’affecte pas le traitement des dossiers. Il est principalement utilisé pour déterminer automatiquement si l’élément est obligatoire selon la norme, etc.

Name

Ce nom n’est actuellement pas utilisé et n’est qu’une référence.

Spec. Data Type

Cette propriété définit le type de données selon la norme EDIFACT. Ceci n’est qu’une information et n’affecte pas le traitement.

Incorrect Length

Les valeurs suivantes sont autorisées :

Ignore

Ne pas vérifier la longueur de la sortie.

Max (Error)

Crée une erreur si la valeur est plus longue que celle autorisée.

Max (Truncate with Warning)

Crée un avertissement si la valeur est plus longue que celle autorisée et tronque la sortie à la longueur autorisée.

Max (Truncate)

Tronquez la valeur, si elle est plus longue que celle autorisée.

Max (Truncate…)

Tronquez la valeur, si elle est plus longue que celle autorisée et ajoutez « … » à la fin pour montrer que la valeur n’est pas complète.

Exact (Error)

Crée une erreur si la sortie n’a pas la longueur spécifiée.

Exact (Truncate/Pad with Warning)

Tronquer ou compléter la valeur, si elle n’a pas la longueur spécifiée et créer un avertissement.

Exact (Pad)

Crée une erreur si la valeur est plus longue que celle autorisée. Remplir la valeur si elle est trop courte.

Exact (Truncate/Pad)

Tronquer ou compléter la valeur au nombre de caractères donné.

Spec. Length Type

Cette propriété définit si le champ est de longueur variable ou fixe selon la norme EDIFACT. Ceci n’est qu’une information et n’affecte pas le traitement.

Max. length

Le champ est de longueur variable.

Exact length

Le champ a une longueur fixe.

Length

Définit le nombre de caractères autorisés dans l’élément de données.

Format Type

Vous pouvez sélectionner le type de données que vous souhaitez importer.

Les valeurs suivantes sont disponibles :

Auto

Le champ est automatiquement formaté, en fonction du type de données source.

Text

Le champ est formaté en tant que texte.

Date/Time

Une information sur la date et l’heure. Le format peut être spécifié par un qualificateur qui représente les qualificateurs DTM autorisés par la norme EDIFACT. Vous pouvez utiliser les autres formats de date et de date/heure, si vous souhaitez spécifier le format d’une autre manière.

Date/Time Format

Les données sont formatées sous forme d’informations sur la date et l’heure. Vous pouvez spécifier le format avec la propriété Format String.

Date Format

Les données sont formatées sous forme d’informations de date. Vous pouvez spécifier le format avec la propriété Format String.

Number

Les données sont formatées comme une valeur numérique.

Format Qualifier

Disponible uniquement si la propriété Format Type est définie sur Date/Time.

Vous pouvez utiliser la recherche pour voir tous les formats disponibles. Les chiffres sont égaux au qualificatif de format EDIFACT pour les champs DTM.

Format String

Disponible uniquement si la propriété Format Type correspond à Date/Time Format ou Chaîne de Date format.

Si la propriété Format Type est définie sur NAV Format String, vous pouvez saisir la chaîne de format, comme décrit dans l’aide AL / C/AL.

S’il s’agit d’une date/heure, vous pouvez saisir une chaîne de format, comme décrit dans la section Travailler avec des chaînes de format de date/heure.

Blank Zeros

Disponible uniquement si la propriété Format Type est définie sur Number. Si disponible, spécifie que les valeurs vides doivent être affichées comme un champ vide au lieu de la représentation vide par défaut.

Decimal Character

Disponible uniquement si la propriété Format Type est définie sur Number. Spécifie le caractère qui doit être utilisé comme séparateur décimal. Pour EDIFACT, vous ne devriez probablement pas changer la valeur.

Thousands Separator Character

Disponible uniquement si la propriété Format Type est définie sur Number. Si les milliers doivent être séparés et si oui, quel caractère doit être utilisé. Pour EDIFACT, vous ne devriez probablement pas changer la valeur.

Max. Decimal Places

Disponible uniquement si la propriété Format Type est définie sur Number. Le nombre maximal de décimales qui doivent être affichées.

Min. Decimal Places

Disponible uniquement si la propriété Format Type est définie sur Number. Le nombre minimal de décimales qui doivent figurer dans la sortie. Cela remplira automatiquement les places manquantes avec des zéros.

Sign

Disponible uniquement si la propriété Format Type est définie sur Number. S’il faut sortir le signe positif/négatif.

Negative Only

N’éditez que le signe « -« .

Always

Sortir le signe « + » et « -« .

Sign after Value

Disponible uniquement si la propriété Format Type est définie sur Number. S’il faut mettre le signe après les chiffres. Pour EDIFACT vous ne devriez probablement pas changer la valeur et la laisser à la valeur par défaut.

Sample Values

Vous pouvez gérer une liste de valeurs d’exemple. L’assistant de création/mise à jour de mapping remplira automatiquement cette liste à partir du fichier exemple.